Agboville

I-Présentation générale
-Commune d'Agboville
- Région de l’Agnéby-Tiassa
-Population: 95 093 habitant
-Superficie: 11 300 km2
-Situation: Cette Commune est située à 79 kilomètres de route bitumée d’Abidjan et à 57 kilomètres del’autoroute Abidjan – Yamoussoukro. Elle est également desservie par le chemin de fer Abidjan – Ouagadougou.


II-Historique
La commune d’Agboville est arrosée de l’est à l’ouest pat le fleuve Agneby, communément appelé « agbo » par déformation de « ogbo » d’où l’origine du nom OGBOGBA (Agboville en langue abbey) donné à cette cité.


III-Economie
-Atouts économiques et industriels: Ces atouts se trouvent dans les domaines de l’hôtellerie, de l’industrie, de l’agriculture, du bois, des minerais, du transport, du tourisme, des services et du commerce. En effet la situation géographique de la Commune par rapport à Abidjan et Yamoussokro, ses énormes potentialités tant humaines que naturelles constituent des atouts certains pour suppléer Abidjan qui est saturé (Zone industrielle, zone commerciale).
Secteur primaire: L'agriculture est dynamique et prospère par la force des coopératives de paysans. Elle est basée sur les cultures du café, du cacao, de l’igname, de la banane plantain et poyo, de l’ananas, des cultures maraichères, des plantes et fleurs tropicales mais aussi du riz, du maïs qui sont d’apparition récente. L' industrie est en crise. En effet l’usine de COTIVO (Compagnie Cotonnière) depuis 2005 et les rares scieries exerçant dans le bois sont fermées. L'exploitation forestière se focalise sur le bois destiné à l’exploitation des bois de grumes à partir du port d’Abidjan. La transformation sur place reste un réseau pieux. Presque toutes les scieries sont fermées, ce qui créé un manque à gagner en termes d’emplois. Au niveau de l'activité minière, le sous-sol de la Commune regorge d’importante quantité d’or exploitée dans l’informel. L’exploitation de l’or dans la Commune continue d’attendre des investissements pour booster l’économie de la Commune.
-Secteur secondaire: L’introduction récente de l’hévéaculture, du soja, du palmier à huile et de la cola ouvre des perspectives implantation d’usines de caoutchouc ou d’huile de palm ou de soja En dehors de l’or dont l’exploitation est encore traditionnelle, aucune prospection n’a jusque là révélé de découverte d’autres minerais. L'artisanat est peu développé dans la Commune parce que abandonnée par les populations malgré l’existence d’une maison de l’artisanat.
-Seucteur tertiaire: Le commerce est peu développé ce secteur est dominé par les ressortissants des pays de la CEDEAO, les libanais, les Syriens. On notera quelques grands magasins et un nombre important de petits détaillants.
Banques : Il s’agit de la banque Atlantique, de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne (CNCE).


Opportunités et secteur porteur: Du fait de sa position géographique et de sa proximité avec Abidjan, la Commune d’Agboville reste une opportunité d’affaires dans les secteurs du vivrier, du transport, de l’hôtellerie et du commerce qui demeurent des secteurs porteurs.
Perspectives: Le développement de l’agriculture, l’introduction de l’hévéaculture, du palmier à huile et de la cola ouvrent des perspectives nouvelles d’implantations d’usines agro-industrielles. Il en est de même du déficit en réceptifs hôteliers qui constitue une véritable opportunité par les investisseurs.Cependant le démarrage de la COTIVO reste l’atout majeur dans la relance des affaires dans la Commune d’Agboville.


IV-Budget 2014


Le budget de l’année de 2014 s’élève à 433.362.000 Francs CFA
Titre 1. Budget de fonctionnement : 351.000.000 Francs CFA
Titre II. Budget d'équipement : 82.362.000 Francs CFA


V-Contacts


- Mairie d'Agboville
BP 603 AGBOVILLE


-Maire de la Commune d'Agboville
-Nom : COL. N’CHO ACHO ALBERT
- Téléphone: 23 00 17 40/05 05 37 35
-Email:achoalbert@yahoo.fr


Secrétaire Général de la Commune d'Agboville
-Nom: N’GOUAN TANO
-Téléphone: 07 71 26 05 - Email: ngouantano@gmail.com