Actualités

UVICOCI : Le Président KAFANA à Accra pour une réunion régionale consacrée à Africités 2018


Du 27 au 30 mai 2018, à Accra, au Ghana, le Ministre d’Etat Gilbert Koné Kafana, Président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) a pris part à la réunion stratégique régionale des collectivités territoriales des pays d’Afrique de l’Ouest, organisée par Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA).
En effet, en prélude au 8e sommet d’Africités, CGLUA a entrepris d’organiser dans chacune des cinq régions du continent africain, une réunion de ses membres. La réunion d’Accra était la 4e du genre, avant celle de Rabat qui sera consacrée à l’Afrique du Nord.

Le Président de l’UVICOCI était accompagné, dans l’accomplissement de cette mission, de Madame Dao née Coulibaly Macoura, Maire de la Commune de Foumbolo, Vice-présidente par intérim du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) ainsi que de Monsieur Barro Bazoumana, Directeur Général de l’UVICOCI.
La réunion d’Accra a permis de faire le tour de plusieurs questions liées à l’état de la décentralisation dans les pays africains, en général, et en Afrique de l’Ouest, en particulier.
Ainsi, les représentants des 15 pays participants ont, à tour de rôle, fait des exposés sur la situation dans leurs pays respectifs.

En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, l’accent a été mis sur le cadre institutionnel de la décentralisation, les avancées constitutionnelles contenues dans la nouvelle norme fondamentale, les domaines de compétences, la transparence et le caractère ouvert des élections locales, les cadres d’échanges entre l’Etat et les collectivités territoriales, le niveau de représentation du genre dans les conseils, de même que les questions de finances locales.
En ce qui concerne ce dernier point, tout en rappelant avec un sentiment de satisfaction, la récente réunion tenue avec la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, l’UVICOCI a dénoncé l’insuffisance des ressources affectées aux collectivités territoriales pour l’exercice des compétences qui leur ont été transférées par l’Etat.

L’association nationale des communes ivoiriennes a également relevé plusieurs difficultés liées aux finances locales dont notamment, la non maîtrise par les collectivités territoriales de l’assiette des impôts partagés avec l’Etat, la mise à disposition tardive des subventions et dotations de l’Etat ainsi que des ressources partagées dont la clé et les autres paramètres de répartition sont méconnus des collectivités territoriales.
C’est pourquoi, l’UVICOCI espère que la création du « Comité National de Finances Locales », souhaitée depuis quelques années, devrait pouvoir atténuer les difficultés qu’éprouvent les autorités locales dans la programmation et la mise en œuvre des actions et opérations de développement local.
Les participants à la réunion régionale d’Accra ont abordé plusieurs autres questions liées au réseau de CGLUA, organisation panafricaine des collectivités territoriales, le rôle des associations nationales comme l’UVICOCI, en matière de renforcement des capacités de leurs membres, de dialogue avec l’Etat et les autres partenaires de même que dans le processus de mise en œuvre des agendas africains et mondiaux, tels que l’agenda 2063 de l’Union Africaine, les Objectifs de Développement Durable (ODD), etc.

En outre, les présentations des projets, programmes et structures spécialisées de CGLUA ont fait l’objet d’attention particulière des participants. Au titre des projets et programmes, l’on peut citer la convention des maires pour le changement climatique, le renforcement des capacités des élus locaux à travers la revue et l’apprentissage par les pairs.
Le Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique, en marge des travaux, a tenu une réunion de ses membres. Cette rencontre des femmes-maires d’Afrique de l’Ouest, présidée par Madame Dao née Coulibaly Macoura, a permis aux participantes d’adopter des stratégies de développement de leur structure et de leur participation massive au 8ème Sommet Africités.

Les informations relatives à ce sommet et les modalités pour y participer ont constitué le dernier point de la réunion régionale d’Accra.
Le Secrétaire Général de CGLUA Monsieur Pierre Elong MBassi, en présentant ce forum panafricain des collectivités territoriales, n’a pas manqué de rappeler que la première édition a eu lieu à Abidjan, en 1998.
Se tenant chaque trois ans, la 8ème édition aura lieu à Marrakech, au Royaume du Maroc, du 20 au 24 novembre 2018.
Le Président Gilbert Koné Kafana, par ailleurs membre du Conseil Panafricain, organe délibérant de CGLUA, de son côté, s’est engagé à largement informer les élus locaux de Côte d’Ivoire et à rendre compte au Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, autorité de tutelle des collectivités territoriales en vue d’une participation optimale de notre Pays à cet important forum.

Source: www.abidjan.net


Voir toutes les actualités